Une des forces de la série, outre la bienfacture des scénarios et des dialogues, l’excellence du jeu des acteurs, l’attention porté aux détails dans les objets et les costumes, ce sont les très beaux décors, et les extérieurs en particulier donnent l’occasion de voir de très belles images. Un esthétisme affirmé et revendiqué, au même titre que le choix de placer les intrigues au cœur des années 1950…

Dans cette rubrique, nous proposons d’illustrer le thème des décors en prenant trois exemples: les trains, les demeures et la mer. Trois types d’endroits dans lesquels le commissaire est amené à enquêter, lorsqu’il quitte, pour diverses raisons, son terrain habituel qui est la capitale parisienne.

* les trains

Dans les romans, le train est le moyen de transport le plus utilisé par Maigret quand il se déplace hors de Paris. Qu’il se rende au bord de la mer (Maigret et la vieille dame, Le port des brumes), du nord au sud (Liberty Bar, Mon ami Maigret), de l’est à l’ouest (Le fou de Bergerac), ou hors de France (Un crime en Hollande), Maigret préfère la voie ferroviaire, plutôt que l’avion, qu’il n’apprécie guère….Les gares et les trains jouent donc un rôle important dans les romans, et on les retrouve à plusieurs reprises dans la série.

Dans Le fou de Bergerac, s’est en se rendant en Dordogne que va croiser « l’inconnu du train » qui lui tire dessus. Dans l’épisode, Le fou de Sainte-Clothilde, Maigret se rend du côté de Strasbourg pour y retrouver Mme Maigret, et c’est en voulant sauter du train qu’il se fait une entorse.

Dans L’inspecteur Cadavre, Maigret se rend en Vendée par le train. Dans Maigret et l’inspecteur Cadavre, le commissaire emprunte aussi le train, mais c’est pour se rendre en Belgique. Le train joue un rôle important dans l’intrigue, puisque c’est sur les rails qu’on a retrouvé le cadavre d’Albert Retailleau.

Dans Maigret a peur, le commissaire revient d’un congrès à Bordeaux et s’arrête en passant chez le juge Chabot à Fontenay. Il en va de même dans l’épisode, qui s’ouvre, comme dans le roman, par une scène dans le wagon, lorsque Maigret fait la connaissance de Vernoux.

Dans Maigret et la vieille dame, le commissaire se rend à Etretat par le train. Dans l’épisode, Maigret arrive aussi au bord de la mer, dans un lieu non déterminé, en descendant d’un train.

La nouvelle Jeumont, 51 minutes d’arrêt ! se déroule dans un train arrêté dans une gare. Il en est de même dans l’épisode Un meurtre de première classe.

Le roman Les vacances de Maigret se déroule aux Sables-d’Olonne. On ne sait pas par quel moyen de transport Maigret y est venu avec sa femme, mais on le voit interroger le personnel de la gare. Dans l’épisode, qui se déroule en Belgique, on voit Maigret quitter les lieux en train.

* les demeures

Si l’on voit souvent, dans les romans, Maigret enquêter dans les loges de concierges, les appartements des immeubles parisiens, ou les petits bistrots de quartier, il lui arrive aussi de devoir investir les demeures aristocratiques ou appartenant à la haute bourgeoisie. Dans la série, c’est à plusieurs reprises que l’on a fait le choix de planter les décors devant ou à l’intérieur de belles demeures, et les images produites font partie de ce parti pris esthétisme que nous avons évoqué plus haut. En voici quelques exemples.

une même maison utilisée dans trois épisodes:

* la mer

Les romans qui ont pour cadre un paysage maritime n’ont de loin pas tous été adaptés pour la série. Et pour certains épisodes, diverses exigences de production ont fait modifier les paysages originels des romans.

Dans le roman Le port des brumes, l’action se déroule à Ouistreham. Le port dont on voit les images dans l’épisode n’évoquent guère le brouillard, mais par contre, l’atmosphère baigne dans une lumière bleutée et plutôt froide; l’épisode a été tourné en Irlande.

Dans le roman Maigret et la vieille dame, c’est la Manche en septembre qui accueille Maigret. Dans l’épisode, la mer n’est qu’évoquée: on ne la voit jamais, et la seule « image » qu’on en a est celle où Maigret est accoudé au parapet de la promenade et qu’il regarde la mer: on n’en voit que le reflet sur son visage (probablement un « effet de trucage » pour rendre l’idée de la mer, car il est fort possible que cet épisode n’ait pas même été tourné au bord de la mer…).

Pour l’Atlantique, rien sur Concarneau (Le chien jaune n’a pas été adapté), rien non plus sur Les Sables-d’Olonne (L’épisode Les vacances de Maigret est déplacé en Belgique); quant à Saint-André-des-Charentes (Maigret à l’école), il en est de l’épisode comme du roman: dans celui-ci, Maigret, apprenant que Saint-André se trouve dans les Charentes, évoque alors un souvenir de plage et d’huîtres, et c’est presque la raison principale pour laquelle il accepte de s’y rendre pour enquêter sur la mort de Léonie. Mais, à la déception de découvrir que Saint-André n’est pas au bord de la mer et qu’il « avait l’air de n’importe quel bourg de campagne et ne s’accordait pas avec l’idée qu’il s’était faite d’huîtres accompagnées de vin blanc, à une terrasse de l’océan. », va s’ajouter la mauvaise nouvelle que c’est la période de la morte-eau, et qu’il ne pourra pas manger d’huîtres. Ainsi, dans l’épisode, le commissaire, à son arrivée, pose presque la même question, et obtient une réponse semblable. Pas d’huîtres, pas de bouffées maritimes, pas d’atmosphère marine, donc le village dans l’épisode ressemblera à n’importe quel village de campagne, et donc pas d’images de mer…

Par contre, le village de l’Aiguillon-sur-Mer est évoqué dans Maigret et la maison du juge. Si l’épisode n’a pas été tourné dans ce village même, il l’a tout de même été dans quelques villages de Charente-Maritime, ce qui donne une certaine d’authenticité aux scènes extérieures.

Coproduction oblige, la mer du Nord de Un crime en Hollande disparaît dans la série au profit des paysages encore plus nordiques, pour l’épisode Maigret en Finlande.

Dans la série, on aura déjà découvert la Finlande dans l’épisode Maigret et le fantôme. Alors que le roman se passe à Paris, essentiellement dans le quartier mythique de Montmartre, l’épisode est déplacé à Helsinki. C’est l’occasion de découvrir quelques vues nordiques.

Quant aux paysages méditerranéens de la Côte d’Azur, soit Antibes (Liberty Bar), Cannes (L’improbable Monsieur Owen) et Porquerolles (Mon ami Maigret), ils sont, dans la série, déplacés soit « un peu plus à l’ouest », puisque les épisodes Maigret et l’improbable Monsieur Owen et Mon ami Maigret ont été tournés au Portugal, soit carrément dans l’autre hémisphère pour Maigret et le Liberty Bar, tourné en Afrique du Sud. Il est probable que ces choix de décors aient été faits pour éviter les sites « bétonnés » de la côte sud de la France…

En conclusion, on pourra dire que dans la série, la mer est surtout un décor, un arrière-fond, un paysage sur lequel en surimpression Maigret mène son enquête. Les décors maritimes sont là pour situer l’action, et pour essayer de remplacer par l’image les descriptions souvent poétiques de Simenon…