Accessoire obligé du commissaire, la pipe fait partie de la panoplie de Maigret, au même titre que son chapeau ou son pardessus… Et si, dans la série, Bruno Crémer alias Maigret a finalement abandonné son chapeau – et parfois son pardessus -, il a dû garder la pipe, parce que c’est peut-être l’objet qui résume le mieux le personnage. Même si dans les derniers épisodes, on voit de moins en moins Maigret fumer, il garde cependant l’objet-pipe dans sa main, en jouant comme d’un fétiche: de nombreuses scènes le montrent triturant sa pipe pendant un interrogatoire, l’utilisant à d’autres fins, comme par exemple pour frapper à une porte ou désigner un élément du décor. Maigret ne peut pas plus se passer de sa pipe qu’un enfant ne peut se passer de son objet transitionnel…

Dans les romans, Maigret n’a pas qu’une seule pipe: s’il n’a pas, comme son créateur, plus de trois cents pipes, il en possède tout de même plusieurs: il en a toujours deux ou trois dans les poches, et sur son bureau, on peut en compter jusqu’à sept exemplaires ! Dans la série, Bruno Crémer utilise une pipe de marque Dunhill. Les pipes de cette marque comportent un petit point blanc sur leur tuyau qui les distingue immédiatement des autres pipes. Simplement, dans la série, pour éviter la publicité, ce point blanc est masqué.

Dans les romans, Maigret bourre sa pipe à l’aide de ses doigts, et non d’un bourre-pipe. Dans la série, on ne le voit pas non plus utiliser de bourre-pipe, sauf dans l’épisode Cécile est morte: Cécile lui ayant offert cet instrument, Maigret se fait donc un devoir de l’utiliser devant elle !

Dans les romans, Maigret a dans ses poches des paquets de tabac gris. Parfois, son tabac est contenu dans une blague à tabac. Celle-ci se retrouve dans les épisodes.

Pour enflammer le tabac, Maigret se sert d’allumettes, qui sont contenues dans une boîte de la marque « Casque d’Or », comme on peut le voir dans le générique.

Le moment où Maigret allume sa pipe est une partie très caractéristique du rituel de fumer, et il est aussi très « parlant » visuellement: ce n’est pas pour rien que c’est ce geste qui forme l’essentiel du générique de la série. Voici une petite galerie de scènes d’allumage de pipe. Les extraits choisis sont en principe ceux où l’on voit Maigret allumer sa pipe pour la première fois dans l’épisode; c’est un geste qu’il fait évidemment à plusieurs reprises au cours du même épisode !

Un des éléments du décor que l’on retrouve le plus souvent tout au long des épisodes, et qui est une sorte de symbole de la présence de Maigret dans les locaux de la PJ, c’est le râtelier à pipes, un objet que l’on découvrait déjà dans le générique de la série. Étonnamment, ce râtelier du générique ne sera jamais celui que l’on verra dans les épisodes !

Dans la série, on trouve essentiellement deux types de râtelier. Le râtelier de la première époque des décors est un râtelier rond.

On voit ce râtelier dès le premier épisode de la série.

Dans le deuxième épisode, le râtelier n’apparaît pas: on voit Maigret farfouiller dans un tiroir où il a entreposé ses pipes. Notons d’ailleurs que ce choix du réalisateur (et/ou du décorateur…) de ne pas présenter de râtelier est assez conforme au texte des romans: en effet, dans la saga, si on sait que Maigret a jusqu’à sept pipes sur son bureau, celles-ci sont posées, soit éparses, soit rangées, sur ce meuble, et il n’est pas fait mention d’un râtelier où elles seraient entreposées. En fait, lorsque Simenon parle d’un râtelier à pipes pour son commissaire, ce râtelier se trouve au domicile de Maigret, boulevard Richard-Lenoir. L’ordre n’étant pas, on le sait, la qualité dominante de Maigret, peut-être est-ce Mme Maigret qui a exigé un meuble de rangement pour la collection de pipes de son mari… Et celui-ci se permettrait discrètement de laisser ses pipes « en vrac » sur son bureau à la PJ, où Mme Maigret ne viendra pas le surveiller !

Dans les épisodes suivants, on ne verra évidemment le râtelier que lorsque certaines scènes se passent dans le bureau de Maigret.

La deuxième époque des décors est une étape de transition, où Maigret enquête le plus souvent hors de Paris, et pour les enquêtes se déroulant dans la ville, on le voit très peu fréquenter son bureau, qui fait l’objet, de la part des décorateurs, de divers essais de décors, qui resteront sans lendemain… Dans Maigret chez les riches, on retrouve le bureau de Maigret, dans un décor unique est assez particulier, où apparaît néanmoins le râtelier à pipes.

Dans la troisième époque, on va trouver un nouveau décor pour le bureau de Maigret, qui restera sensiblement le même pour toute cette dernière partie. On retrouvera aussi bon nombre d’accessoires d’un épisode à l’autre, et parmi ceux-ci, un râtelier à pipes. Celui-ci est d’un nouveau modèle, oblong et non plus rond.

Dans l’épisode Signé Picpus, il se passe un petit fait insolite à propos de ce râtelier, en fait un problème de raccord entre deux scènes.

On retrouve, dans l’épisode Un échec de Maigret, le râtelier posé sur cette commode; mais de plus, on apprend que le râtelier de la période précédente ne s’est pas perdu, car il trône, comme une sorte de souvenir en forme de clin d’œil, sur une autre commode.

L’épisode L’ami d’enfance de Maigret nous montre le bureau de Maigret dans le décor qu’il aura jusqu’à la fin de la série. On y trouve trois modèles de râteliers à pipes: un premier sur le bureau, de forme rectangulaire, puis l’ancien râtelier rond, sur une commode, et enfin un râtelier plus petit, qui rappelle celui du générique, sur la cheminée.

Dans les derniers épisodes, nombreuses scènes se déroulent dans le cadre de la PJ. On y retrouvera à chaque fois des râteliers à pipes, avec des variantes.

Maigret et le clochard: un râtelier rectangulaire sur le bureau, mais aussi le râtelier plus petit, posé sur la cheminée.

Maigret et l’ombre chinoise: sur le bureau, un petit râtelier, un peu « riquiqui » comparé à l’autre râtelier rectangulaire vu dans les autres épisodes; sur la commode, le râtelier rond est toujours là; mais où donc a disparu le grand râtelier rectangulaire ?

Voilà la solution de l’énigme: le grand râtelier se trouve… au domicile de la victime, fumeur de pipes comme Maigret… un joli clin d’œil de la part des scénaristes !

Maigret et les sept petites croix: c’est de nouveau le râtelier rectangulaire qui se trouve sur le bureau; petit fait insolite: au début de l’épisode, le râtelier rond se trouve sur une commode derrière le bureau de Maigret, et plus tard, lors de la confrontation entre les deux frères, on voit deux râteliers ronds sur la commode ! Clin d’œil des scénaristes, pour souligner le thème du « double » dans la fratrie ?….

Maigret et l’Etoile du Nord: pour ce dernier épisode, deux râteliers: un rectangulaire sur le bureau, et un rond sur la commode derrière le bureau.