première diffusion le 31 mas 2003

réalisation: Jacques Fansten

scénario: Steve Hawes, Claire-Marine Level

décors: Philippe Hézard

costumes: Pascaline Suty

musique: Laurent Petitgirard

avec: Jean-Luc Bideau (Fumal), Manuela Gourary (Mme Fumal), Isabelle Candelier (Louise), Daniel Laloux (Victor), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Matthias Van Khache (inspecteur Maury), Gérard Croce (Gaillardin), Sophie Pincemaille (Martine Gilloux), Jacques Rosner (Joseph Guyonnet), Philippe Meyer (directeur PJ), Michèle Brousse (Mme Gaillardin), Miroslav Etzler (Félix)

Maigret mène distraitement une enquête qui l’ennuie : il a reçu la visite de Fumal, un homme d’affaires important, qui se plaint d’être l’objet de lettres anonymes menaçantes et demande à être protégé en raison de son importance financière et politique. Maigret, qui l’a connu dans son enfance, le trouve toujours aussi antipathique et s’occupe de lui à contrecœur. Bien que sa maison ait été surveillée, Fumal est assassiné le lendemain matin. En interrogeant sa femme, sa secrétaire, ses employés et sa maîtresse, Maigret se rend compte que tous avaient des raisons de lui en vouloir. De plus, cet homme autoritaire qui prenait plaisir à humilier les autres, s’envoyait lui-même des lettres anonymes! De découvertes en découvertes, Maigret glane des indices, mais tout l’entourage de Fumal pourrait bien être coupable…

croustidialogues

Maigret revient à son bureau après sa visite à Martine:

Christiani : « Ah, patron ! On a retrouvé Gaillardin ! »

Maury : « Ouais, c’est Christiani qui l’a retrouvé. Moi, par contre, j’ai retrouvé Emile Lentin. »

Maigret : « Et il est où ? »

Christiani : « En bas. Il vous attend. »

Maigret : « Parfait. Et l’autre ? »

Maury : « A la morgue. Il attend aussi, mais c’est moins urgent, du coup. »