adaptation de la nouvelle Le témoignage de l’enfant de choeur

première diffusion le 3 octobre 1997

réalisation : Pierre Granier-Deferre

scénario: Dominique Roulet et Pierre Granier-Deferre

décors: François Chauvaud

costumes: Françoise Disle

musique: Laurent Petitgirard

avec: Stanislas Crevillen (Etienne), Anne Roussel (Hélène), Ginette Garcin (Denise), Jacqueline Jehanneuf (Marthe), Sylvie Granotier (Mme Dupin-Duclos), Roger Dumas (M. Dupin-Duclos), Jean Martin (le juge Mézières), Philippe Duclos (Thiberge), Steve Kalfa (Castagnet), André Penvern (Luchard), Jacques Goasguen (le curé)

Dans un faubourg d’une ville de l’Est de la France, Etienne, un enfant de chœur, raconte à la police qu’en allant servir la messe de six heures du matin à l’église proche de son domicile, il a été témoin d’un meurtre. Il prétend avoir vu un cadavre étendu sur le trottoir. L’assassin était là aussi, mais s’est enfui en le voyant. Les policiers sont peu enclins à croire l’enfant car ils ne trouvent ni cadavre, ni d’autre témoin. Seul Maigret prend au sérieux le témoignage de l’enfant de chœur et va même jusqu’à accompagner ce dernier le lendemain, dans son trajet matinal du domicile à l’église…

croustidialogues

Maigret rend visite à l’antiquaire:

Maigret : « En face, c’est qui ? »

L’antiquaire : « Les soeurs Joliette, des filles très bien. Y en a une qui parle à sa commode, et l’autre qui fait le ménage tout le temps ! »

***

Denise Joliette explique à Maigret que le matin du crime, elle a entendu un grand bruit métallique:

Maigret : « Par où, le bruit métallique ? »

Denise : « Peut-être en bas de la rue… Je ne suis pas formelle, hein…. Peut-être une poubelle qu’on traînait… »

Maigret : « Qui ? »

Denise : « Peut-être le jardinier des Dupin-Duclos qui rentrait la poubelle…. A moins que ce ne soit Madame elle-même…. »

Maigret : « Mme Dupin-Duclos ? A six heures du matin ? »

Denise : « Ça se pourrait, hein. Quand elle rentre elle-même à six heures du matin… pourquoi ne pas en faire profiter la poubelle ?! »