adaptation du roman Le port des brumes

première diffusion le 2 février 1996

réalisation: Charles Nemes

scénario: Guy-Patrick Sainderichin

décors: François Chauvaud

costumes: Françoise Disle

musique: Laurent Petitgirard

avec: Jean-Claude Dauphin (Grandmaison), Jeanne Marine (Julie), Jean-Marie Cornille (Verduret), Luc Thullier (Grand Louis), Delphine Rich (Hélène Grandmaison), Frédéric Van Den Driessche (Martineau), Albert Delpy (le capitaine du port), Patrick Bordier (Lannec), Rod Goodall (Joris), Rémy Roubakha (l’éclusier), Charles Nemes (le médecin)

L’épisode a été tourné en Irlande.

Maigret fait publier dans la presse la photographie d’un amnésique retrouvé errant dans les rues de Paris. Une perruque surplombe le regard vide de l’inconnu, dont le crâne révèle une blessure par balle minutieusement recousue. C’est Julie, la jeune bonne de l’homme, qui l’identifie: il s’agit d’un capitaine de port, Yves Joris, qui avait disparu cinq semaines auparavant. Maigret, en compagnie de Julie, le ramène chez lui. Mais le lendemain, Joris meurt dans sa chambre, empoisonné à la strychnine. Son testament révèle qu’il a fait de Julie sa légataire universelle. Maigret commence son enquête au port, et rencontre le maire, Grandmaison, qui accuse du meurtre Grand Louis, le frère de Julie, un marin qui a autrefois fait de la prison, et dont le bateau était amarré au port le jour de la disparition de Joris…

croustidialogues

Maigret a téléphoné à Lucas pour qu’il lui envoie quelqu’un pour l’aider. Lucas lui dépêche Verduret.

Verduret  : « Commissaire ! Patron ! »

Maigret : « Ben, qu’est-ce tu fais là, toi ? »

Verduret : « Bah ! J’suis venu vous aider ! »

Maigret : « Ooooh, pffffff … »

Verduret : « C’est Lucas qui m’envoie, y avait personne d’autre. »

Maigret : « Oui mais tu sais rien faire, toi ! D’accord, c’est pas ta faute mais t’es jamais sorti de ton bureau ! »

Verduret : « C’est à cause de mon asthme ; ça va mieux … y paraît que c’était surtout nerveux. »

Maigret : « J’avais besoin de quelqu’un qui m’aide, pas de quelqu’un à qui il faut tout apprendre ! »

Verduret : « J’ ferai tout mon possible, patron … »

Maigret : « Lucas t’a mis au courant ? »

Verduret : « Non, il a pas eu le temps. »

Maigret : « Ah, il va m’entendre, celui-là, j’te le garantis ! Bon, allez, viens, on va boire une bière. »

Verduret : « Ah non … euh … patron … je bois pas d’alcool ! »

Maigret : « Bah, tu boiras une tisane ! »