adaptation du roman La tête d’un homme

première diffusion le 23 février 1996

réalisation: Juraj Herz

scénario: Christian Rullier

décors: François Chauvaud

costumes: Thierry Delettre

musique: Zdenek Merta

avec: Emmanuel Salinger (Radek), Marisa Berenson (Mrs Crosby), Jay Benedict (Mr Crosby), Jean-Claude Frissung (Janvier), René Remblier (Dufour), Eric Prat (Torrence), Olivier Achard (Heurtin), Eric Desmarestz (juge Benneau), Zora Jandova (Edna), Pierre Baillot (Moers)

Joseph Heurtin est accusé d’un double meurtre, mais, malgré les preuves qui se sont accumulées, Maigret, qui l’a arrêté, ne croit guère à sa culpabilité. Il décide donc d’organiser son évasion, pensant que Heurtin va le conduire sur une piste. Après s’être rendu dans les cuisines de la Coupole, une brasserie de Montparnasse, Heurtin s’installe à l’hôtel de la Citanguette. Mais il échappe aux policiers chargés de le surveiller. Maigret, pendant ce temps, a appris qu’une lettre anonyme, qu’on a fait parvenir à un journal et qui dénonce la machination policière de l’évasion de Heurtin, a été écrite au bar américain de la Coupole. Maigret décide alors de fréquenter à son tour l’univers cosmopolite de la célèbre brasserie parisienne…

croustidialogues

Maigret est à la Coupole, où il vient de rencontrer Crosby, sa femme et Edna:

Crosby : « La Coupole doit vous paraître un endroit bien étrange, commissaire… »

Maigret : « Pas plus que les prisons ou les commissariats de police… »

***

A la villa Henderson, après le suicide de Crosby:

Benneau : « Votre présence dans cette villa est tout à fait illégale. Comment êtes-vous entré ? »

Maigret : « Ben, par la porte ! »