première diffusion le 1er novembre 1996

réalisation: Claude Goretta

scénario: Claude Goretta

décors: Laurence Brenguier

costumes: Mireille Chauvel

musique: Arié Dzierlatka

avec: Jean-Paul Roussillon (Julien Chabot), Didier Flamand (Alain Vernoux), Raymond Gérôme (Hubert Vernoux), Maurice Aufair (Féron), Jean-Michel Noirey (Chabiron), Gilles Gaston-Dreyfus (Chalus), Lara Guirao (Louise), Leyla Aubert (Lucile Vernoux), Pierre Ruegg (Arsène, le maître d’hôtel), Aladin Reibel (Lomel), Yvette Merlin (la mère de Chabot)

L’épisode a été tourné dans les communes de Seyssel, Belley et Saint-Rambert, dans l’Ain.

Au retour d’un congrès de criminologie, le commissaire Maigret rend visite à son vieil ami Chabot, juge d’instruction dans une petite ville de province. Une ville ébranlée par deux meurtres successifs qui ont créé un climat de panique : après Robert de Courson, un notable, c’est une vieille femme qui a succombé aux coups d’un forcené. Chabot se trouve dans une situation difficile, car il est soupçonné de ménager la famille Vernoux avec qui il entretient des relations mondaines. Pendant le séjour de Maigret, un troisième meurtre est commis, aussi sauvage que les précédents. Le principal suspect est le Docteur Vernoux, considéré comme un original capable des débordements les plus inattendus. Mais lui aussi est retrouvé mort aux côtés de sa maîtresse. Maigret, qui pour une fois fait confiance à l’instinct de la foule, mène son enquête du côté de la maison Vernoux, celle qui doit révéler le vrai coupable.

croustidialogues

Après sa visite à Hubert Vernoux, Maigret a rejoint Chabot chez lui:

Chabot : « Tu crois que c’est lui ? (Maigret opine silencieusement) Il est fou ? »

Maigret : « Les psychiatres décideront… »

Chabot : « A ton avis ? »

Maigret : « Oh, je répète souvent que les gens sains d’esprit ne tuent pas…. »