adaptation du roman Félicie est là

première diffusion le 3 juin 2002

réalisation: Christian de Chalonge

scénario: Christian de Chalonge et Dominique Garnier

décors: Yves Brover

costumes: Françoise Disle

musique: Laurent Petitgirard

avec: Jeanne Herry (Félicie), Renée Le Calm (Mme Chauchoi), Nicolas Guimbard (Jacques Pétillon), Jean-Pierre Bagot (Charles Morin), Bonnafet Tarbouriech (Emile), Pierre Diot (inspecteur Christiani), Jean O’Cottrell (inspecteur Janvier), Christelle Cornil (Léontine), Nicole Dubois (la receveuse des postes)

Jules Lascours, dit « Jambe-de-bois » a été retrouvé sans vie dans sa chambre. Maigret se rend sur place et fait la connaissance de la bonne de Lascours, Félicie, une jeune fille effrontée et farouche, qui prétend n’avoir rien vu, rien entendu, bien qu’elle loge dans la chambre voisine de celle de son patron. Et l’arme du crime reste introuvable. Lors de l’enterrement de Jambe-de-Bois, Félicie s’enfuit à Paris. Bientôt, la famille du défunt apprend l’existence d’un testament, qui stipule que Félicie hérite de la maison Lascours et de tout ce qu’elle contient…

 

 

croustidialogues

Vers la fin de l’épisode, le dernier matin; Félicie s’est habillée et elle est en train de se coiffer:

Félicie : « Vous êtes vraiment méchant avec moi ! »

Maigret : « Ah, oui, je ne peux pas m’en empêcher ! C’est drôle, hein ? C’est comme une réaction chimique, quand je vous vois ! Vous me faites l’effet d’un torchon rouge qu’on agite devant le taureau ! »